Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...

22 Mar

De Tafraoute à Marrakech

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Maroc

Après un bref séjour à Tafraoute, nous poursuivons notre route vers le nord. Pour cela, il va nous falloir franchir l’Anti-Atlas et le Haut-Atlas : de rudes grimpettes pour Trottinette, mais aussi de magnifiques paysages et de belles rencontres …

 

Jeudi 15 mars 2018 :

La matinée est consacrée à la marche pour voir de plus près les rochers peints qui nous entourent.
 

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

L’après-midi, nous descendons « en ville » pour le Festival des amandiers. Déception, nous n’y verrons pas grand-chose car les spectacles musicaux démarrent à 21 heures. Nous y renonçons car il serait compliqué de reprendre la piste vers notre bivouac en pleine nuit. Nous nous contentons d’assister un peu aux répétitions et de visiter les stands qui présentent tous les produits agricoles locaux : amandes, argan, dattes …

En revanche nous profitons de la grande animation qui règne, avec notamment toutes les femmes berbères revêtues de leur tenue traditionnelle, un grand voile noir drapé trois fois autour du corps.

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

Quant aux souks, ils sont toujours un plaisir pour les yeux et offrent parfois des étalages étonnants.  Comme ce marchand de médecines traditionnelles : lézards séchés, cornes de gazelles et autres produits sur lesquels je ne peux pas mettre de noms …

Quelques étalages à Tafraoute ...
Quelques étalages à Tafraoute ...
Quelques étalages à Tafraoute ...

Quelques étalages à Tafraoute ...

L’anecdote du jour : vu au menu d’un restaurant, un tagine de beauf !

Nous n’avons pas essayé …

De Tafraoute à Marrakech

Vendredi 16 mars 2018 :

Les quelques gouttes de pluie fine qui sont tombées cette nuit sur Tafraoute ne nous ont pas gâché la nuit et après des achats et un déjeuner en ville, nous repartons, toujours en compagnie de Jean et Christine, en direction d’Igherm. Encore une route magnifique parmi les amandiers en fleurs.

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

Passé Igherm, nous trouvons une petite piste dans la montagne et un coin bivouac dans un joli cadre, à 1.800 mètres d’altitude.

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

Nous avons l’impression d’être seuls au monde dans ce coin de montagne. Notre unique problème : le vent froid et la température qui chute très vite ce qui nous oblige à nous réfugier dans les cellules  où il fait très bon …

 

L’anecdote du jour : la grande spécialité de Tafraoute ce sont les babouches et les chaussures de cuir, produites par de nombreux artisans. Nous craquons tous les deux (moins de vingt euros les deux paires, on peut s’offrir ça !)

Bientôt un must sur le remblai des Sables d’Olonne !

Bientôt un must sur le remblai des Sables d’Olonne !

 

Samedi 17 mars 2018 :

Une journée magique !

Tout commence par une magnifique visite à la fin de notre petit déjeuner : nous entendons des voix dehors. Il s’agit de trois jeunes filles sur leurs ânes qui descendent la montagne. Elles seront suivies quelques minutes plus tard par deux autres femmes à pied puis par tout un groupe qui tape des mains et chante à notre vue. Toutes ces femmes et jeunes filles viennent d’un village situé dans la vallée voisine et partent ramasser des herbes pour leurs animaux. Un dialogue s’engage tant bien que mal avec un peu d’arabe et beaucoup de gestes (il faudrait vraiment apprendre le berbère pour voyager ici).

Elles sont très gaies, pas timides pour deux sous, et ravies des quelques cadeaux que nous leur offrons.

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

Une petite marche nous permet d’apercevoir au loin le village d’où elles viennent et de rencontrer un berger et son troupeau.

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

Nous reprenons la route pour terminer notre ascension et à la sortie d’un col, nous découvrons une nouvelle vallée dominée au loin par le Haut-Atlas et ses sommets enneigés.

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

Tout au long de cette vallée, les villages se suivent avec leurs maisons de terre et leurs toits plats. Les cultures sont pratiquées sur des terrasses gagnées sur la montagne et irriguées par des petits canaux de dérivation de l’oued, résultat de siècles de labeur.

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

Vers midi nous sommes près de Taliouine et nous pique niquons sous un bel arganier que je connais bien puisque lors d’un passage précédent j’y avais posé une géocache. Cet arrêt est l’occasion pour moi de remettre en place la boite qui avait disparu. Nous sommes salués à maintes reprises par des villageois qui regagnent leur douar par la piste toute proche.

De Tafraoute à Marrakech

Un dernier bon moment pour parachever la journée : nous allons visiter les greniers d’Ifri à quelques kilomètres de Taliouine. C’est toute une troupe d’enfants qui nous prennent par la main dans le village et nous guident vers la falaise où est construit cet ensemble de « coffre-forts » appelé « agadir » ou « igherm » en berbère. Autrefois chaque famille y disposait d’un local pour entreposer ses récoltes, ses bijoux, ses valeurs en cas de menace, et un gardien était chargé de la surveillance.

Le soir nous nous arrêtons au camping de Taliouine pour profiter d’une bonne douche et refaire nos pleins d’eau. En prime, une belle vue au coucher du soleil !

De Tafraoute à Marrakech

L’anecdote du jour : ce matin au réveil, notre thermomètre extérieur indiquait -1° !

Il est vrai que nous étions à près de 2.000 mètres d’altitude, dans une région réputée froide. Heureusement le soleil a vite réchauffé l’atmosphère mais il ne fallait pas compter retrouver les 35° d’il y a trois jours …

 

Dimanche 18 mars 2018 :

Ce matin Taliouine et les montagnes environnantes sont dans les nuages.

C’est donc dans un brouillard épais que nous montons en direction d’Askaouène par une route très étroite en lacets. Nous sommes désormais seuls, Jean et Christine faisant route rapide vers Marrakech et la France.

Après une demi-heure, nous avons franchi 1.000 m de dénivelé et retrouvé le soleil au-dessus des nuages, ce qui est parfait pour un pique-nique près d’un torrent de montagne.

De Tafraoute à Marrakech

La descente en direction d’Aoulouz nous offre encore son lot de villages de montagne et l’écrin de verdure des cultures en terrasses.

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

Pour terminer la journée tranquillement nous trouvons un beau bivouac près d’un lac de barrage. La kasbah en ruine toute proche a des airs de « scottish castle » au bord de son loch.

D’accord, le palmier est en trop …

De Tafraoute à Marrakech
De Tafraoute à Marrakech

 

L’anecdote du jour : comme René Caillé qui voulait voir Tombouctou, toutes proportions gardées, nous avions fait d’Askaouène un point de passage obligé car lors d’un précédent voyage nous avions dû faire demi-tour avant de l’atteindre, la piste étant cassée. Tout comme lui, nous serons très déçus à l’arrivée : c’est un pauvre bourg très moche sur un petit plateau sans aucun charme.

Pire ! A l’entrée du village nous tombons sur un homme parlant bien français qui nous demande ce que l’on cherche. Comme c’est l’heure du café, nous lui demandons si ça peut se trouver au village. Il nous dit avoir un café et une auberge, monte dans Trottinette … et nous mène dans un quartier piteux où il nous fait garer, avant de nous faire rentrer dans le salon tout noir d’une maison assez sordide !

Il s’est bien moqué de nous et nous quittons en hâte les lieux.

Notre café se fera un peu plus loin dans Trottinette, face à un joli paysage de montagne …

 

Lundi 19 mars 2018 :

Maintenant que nous avons franchi l’Anti-Atlas, l’Atlas se dresse devant nous !

Nous avons choisi de passer par le Tizi n’Test, plutôt que de passer par Agadir et l’autoroute, ou le Tizi n’Tichka plus à l’est que nous avons emprunté en janvier. Ce n’est pas la route la plus facile mais c’est certainement la plus spectaculaire.

Les images parleront mieux que moi …

A midi nous sommes au col. Nous n'y passerons pas la nuit comme la dernière fois, nous contentant d'un pique nique et d'un café chez le sympathique Mustafa, patron de la petite auberge.

Nous descendons petit train avec beaucoup d’arrêts photo et ce n’est qu’en fin d’après-midi que nous arrivons à Oumnass, à l’heure du berger. Ce dernier fait un petit arrêt près de nous avant de rentrer ses moutons au village, nous offrant une belle image.

De Tafraoute à Marrakech

Nous sommes attendus par Isabelle et Régis et comme en janvier nous bivouaquons devant chez eux. Et comme en janvier nous passons un excellent moment autour d’un couscous royal.

 

L’anecdote du jour : la route du Tizi n’Test ne traverse aucun village et les occasions de s’arrêter sont rares.  Il y a quand même quelques établissements pour accueillir les voyageurs, mais d’un standing bien modeste …

De Tafraoute à Marrakech

Et pourquoi pas, en supplément, une dernière image savoureuse ...

De Tafraoute à Marrakech
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

eric 24/06/2018 22:15

Très sympa votre blog! félicitations. J'ai moi aussi pris ce panneau en photo mais après vérif sur le larousse... Glissance : État d'une surface, en particulier d'une chaussée, présentant un très faible coefficient de frottement.
Bonne continuation.

yvesetnickie.over-blog.com 24/06/2018 23:31

Pour moi "glissance" sonnait bizarre mais c'est vrai, c'est du bon français, vous avez raison !

BIRGIT ERLAM 07/04/2018 20:23

Ah belle aventure ! de beaux paysages ,de belles rencontres ! magnifique voyage ...

marketgarden1953 23/03/2018 11:09

J'adore tous ces petits panneaux(tajine de beauf... ,risque de glissance...
Du beauf, on va en trouver pas mal cet été....

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...