Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Mar

De M'Hamid à Marrakech

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Maroc 2017

Une semaine de remontée vers le nord avec des arrêts à Tamgroute, Ouarzazate et Aït Ben Haddou avant de franchir l’Atlas par le Tizi n’Tichka couvert de neige fraiche. Encore des rencontres sympathiques, un peu de geocaching et de belles découvertes tout au long de cette route magnifique et extrêmement variée comme le prouvent ces images …

Du dimanche 19 au vendredi 24 mars 2017 :

Notre premier arrêt se fera à une quinzaine de kilomètres de M’Hamid seulement pour une petite grimpette jusqu’à une vieille tour abandonnée où se trouve une geocache. La côte est rude mais d’en haut la vue porte jusqu’aux dunes de l’erg Chegaga, la caravane semble toute petite, c’est superbe !

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Nous roulons ensuite jusqu’à Tamegroute pour déjeuner à Jnane Dar Diafa, une auberge tenue par des amis de Jean-Paul et Josy. Nous y resterons trois jours tant le lieu est plein de charme !

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Nous profitons de ce séjour pour visiter la médina et ses ruelles souterraines, la Zaouia qui accueille des dizaines de malades et de miséreux venus de tout le Maroc dans l’espoir d’une guérison (c’est le Lourdes marocain) ainsi que la bibliothèque qui renferme des milliers de manuscrits arabes anciens consacrés à la religion, la médecine, l’astronomie …

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Nous ferons aussi une longue marche dans la palmeraie en compagnie de Doris, une des propriétaires, et son âne : l’occasion de passionnantes discussions avec cette voyageuse érudite qui connait beaucoup de choses sur le monde arabe.

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Comme le barrage en aval a été ouvert, le Draa coule en ce moment et les femmes de la palmeraie en profitent pour faire de grandes lessives dans le fleuve, nous offrant un spectacle très coloré …

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Pendant ce temps, le Toy est à Zagora, toute proche, car on y trouve un des meilleurs garages du Maroc pour les 4x4, chez Ali Nassir. L'endroit idéal pour régler le problème de ma suspension cassée depuis le mois de décembre. Au final, les deux suspensions avant sont remplacées pour moins cher que le prix demandé à Agadir pour une seule !

Nous repartons en direction de Ouarzazate par la très belle route qui longe le Draa et la palmeraie parsemée de grandes kasbahs. Encore un arrêt geocaching pour une bonne balade à pied vers une nouvelle tour de guet surmontant un beau paysage.

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Nous passons la nuit à Ouarzazate avant de rencontrer Fabienne, une française établie là-bas depuis plusieurs années. Elle s’occupe d’associations avec lesquelles Taxi Brousse 85 est en train de tisser des liens. Quant à Mahjouba, notre amie infirmière, elle est en ce moment à Marrakech où nous la retrouverons plus tard.
Avant cela, arrêt à Aït Ben Haddou pour revoir le vieux village, toujours aussi magique.

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Malheureusement, il y règne un vent violent et glacial qui nous gâche un peu le séjour. Après la chaleur de ces derniers jours, il est difficile de se lever le matin avec seulement 5° affichés au thermomètre. Selon la météo, il pleut à Marrakech et il est vrai que l’on voit de très gros nuages bloqués sur le Haut-Atlas tout proche.

Il nous reste à peine 190 kilomètres à parcourir jusqu’à Marrakech … ce qui va nous prendre toute la journée.
Tout d’abord, les arrêts photos sont nombreux, dès le début, pour admirer la kasbah de Tamddaght, les nombreux villages de la vallée de l’Ounila et des environs de Tellouet. Le contraste est saisissant entre l'aridité des montagnes et la verdure de la vallée où se rassemblent les petits douars aux maisons de terre ...

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

D’autre part, la bonne route du début va se transformer peu à peu en très mauvaise route voire en piste par endroit, et ça tourne, et ça grimpe à qui mieux mieux … jusqu’à rejoindre la route du Tichka. La neige, que nous commencions à voir par endroit, se fait plus présente, et au passage du col, à 2.260 mètres, elle est bien épaisse. La température, malgré le soleil, n’est que de 1°. Brrrrr !!

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Heureusement, il fait beau et la route est bien dégagée. Il n’y a plus qu’à se laisser aller dans la descente pour retrouver la verdure et la douceur en approchant Marrakech.

De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech
De M'Hamid à Marrakech

Pour terminer, quelques images insolites glanées au long de cette semaine …

Un tableau naïf qui rappelle que Zagora, sur la route des caravanes, se trouvait à 52 jours de dromadaire de Tombouctou.

Un tableau naïf qui rappelle que Zagora, sur la route des caravanes, se trouvait à 52 jours de dromadaire de Tombouctou.

Sur un mur de Tamegroute, cette inscription sur un mur pour confirmer que nous sommes dans un pays à majorité berbère.

Sur un mur de Tamegroute, cette inscription sur un mur pour confirmer que nous sommes dans un pays à majorité berbère.

Près de Ouarzazate, en bordure de la route, ce champ de stromatolites. Pas très spectaculaire, me direz-vous. Sauf que ces structures, d’origine à la fois sédimentaire et bactérienne, ont environ 600 millions d’années et représentent la plus ancienne trace de la vie sur terre (en d’autres lieux elles peuvent avoir 3,5 milliards d’années) et sont responsable de la création de l'atmosphère terrestre.

Près de Ouarzazate, en bordure de la route, ce champ de stromatolites. Pas très spectaculaire, me direz-vous. Sauf que ces structures, d’origine à la fois sédimentaire et bactérienne, ont environ 600 millions d’années et représentent la plus ancienne trace de la vie sur terre (en d’autres lieux elles peuvent avoir 3,5 milliards d’années) et sont responsable de la création de l'atmosphère terrestre.

Le terrain de football d’Aït Habou Saïd.

Le terrain de football d’Aït Habou Saïd.

Commenter cet article

Angeline 06/04/2017 20:59

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de la famille, des amis et autres curieux ...