Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...

04 Feb

De Zagora à Mhamid.

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Maroc

Voilà quelques journées marquées par un temps exceptionnel dont nous nous serions bien passés : froid, pluie et même neige se sont invités au sud de l’Atlas ce qui est rarissime !

Pour le reste, nous continuons les rencontres : nous devons déposer un paquet à Zagora puis retrouver Jean-Paul à Mhamid pour partager un peu avec lui sa passion des rallyes.

 

Samedi 27 janvier 2018 :

Notre bivouac a été effectivement bien tranquille et l’environnement pas trop vilain …

Bivouac dans la palmeraie de Tissergate.

Bivouac dans la palmeraie de Tissergate.

Nous gagnons Zagora pour y retrouver Salah à qui nous devons remettre un paquet de graines confiées par Jean-Claude notre ami de Marennes. Bien sûr, il nous offre le thé et nous invite à déjeuner le lendemain midi. Nous commandons un couscous !

Maintenant direction le garage d’Ali Nassir, passage obligé de tous les 4x4 au Maroc : au programme, remplacement du pot d’échappement et réparation d’un lève-vitre récalcitrant.

Chez Ali.
Chez Ali.

Chez Ali.

Vers 17 heures nous repartons pour quelques kilomètres jusqu’à Tamegroute où nous faisons étape comme l’année dernière chez Nadia, une amie de Jean-Paul.

L'anecdote du jour : le pot de Trottinette, un vrai feuilleton…

On en est au quatrième en quelques semaines !

Le premier étant défectueux, je le fais remplacer fin décembre chez Vincent 4x4. Mais Vincent, malade n’a pas le temps de le terminer correctement et il pétarade comme un buggy du Dakar. Nous corrigeons le tir juste avant le départ. C’est mieux, j’ai gagné de la puissance, mais l’inconvénient c’est qu’il reste très bruyant. Ali propose de le remplacer par un pot de HDJ 80 d’occasion pour une somme modique. Résultat, le niveau sonore retourne à l’acceptable au prix d’une petite perte de puissance : on ne peut pas tout avoir …

 

Dimanche 28 janvier 2018 :

Nous retournons à Zagora où nous faisons arrêt au grand souk du dimanche.

Le souk du dimanche à Zagora.
Le souk du dimanche à Zagora.
Le souk du dimanche à Zagora.
Le souk du dimanche à Zagora.
Le souk du dimanche à Zagora.

Le souk du dimanche à Zagora.

Puis nous retrouvons Salah dont la femme nous a préparé un excellent couscous. C’est un homme très sympathique et nous visitons son immense maison située dans le vieux ksar d’Asrir, en « banlieue » de Zagora. Chez lui, comme souvent désormais au Maroc, les parpaings ont remplacé la terre. Bien sûr, en tant que touristes, on préfère le look des anciennes constructions, mais les nouvelles sont quand même beaucoup plus confortables et solides …

A notre retour à Tamegroute, nous retrouvons Jean-Paul, qui arrive de Rabat. Rendez-vous est pris pour le lendemain dans les environs de Tagounite pour le départ du Mhamid Express.

L'anecdote du jour : au marché central, nous sommes abordés par un jeune marocain qui nous demande si nous voulons bien écrire pour lui un courrier à un ami français. Nous acceptons et il nous entraine dans une boutique où nous rédigeons la lettre qu’il nous dicte, en prenant le thé comme il se doit. Pendant ce temps le propriétaire de la boutique nous présente des bijoux et autres babioles et nous devons longuement décliner ses offres.

En sortant nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander si la lettre n’était pas un prétexte, d’autant que la question de la rédaction de l’enveloppe a été éludée par nos interlocuteurs !

 

Lundi 29 janvier 2018 :

Vers midi nous rejoignons Jean-Paul sur l’arrivée de la première étape du rallye. Motos, quads, RZR et voitures se succèdent (les RZR sont de sortes de petits scarabées à roulettes. Ne me demandez pas ce que signifie R Z R, je ne sais pas, et personne ne semble s’en soucier !).

Quelques concurrents ...
Quelques concurrents ...
Quelques concurrents ...
Quelques concurrents ...
Quelques concurrents ...

Quelques concurrents ...

Déjà quelques pépins mécaniques à déplorer, notamment un RZR qui revient sur trois roues. Nous retrouvons sur le terrain et au camp de base l’ambiance particulière de ce sport mécanique que Jean-Paul nous a déjà fait découvrir à Merzouga à deux reprises.

L’anecdote du jour : il a neigé hier à Ouarzazate, où il fait 1° ce midi, et même jusqu’à quelques kilomètres de Zagora. Du jamais vu selon les marocains.

Une vague de froid s’est abattue depuis deux jours sur tout le Maroc, du nord au sud.  Nous n’étions qu’à 50 kms de cette neige et il a plu toute la nuit à Tamegroute. Ce matin les routes étaient parsemées de grosses flaques, et les pistes boueuses, ce qui est exceptionnel ici. L’entrée de La Hammada du Draâ, le camping où nous logeons est transformé en un petit lac de boue. Nous y pénètrons aisément, mais plusieurs camping-cars resteront bloqués jusqu’au lendemain.

A midi le soleil est revenu mais il faudra sans doute encore deux ou trois jours pour retrouver les douces températures du sud.

6° à midi, les tenues d'hiver sont de sortie ...
6° à midi, les tenues d'hiver sont de sortie ...

6° à midi, les tenues d'hiver sont de sortie ...

 

Mardi 30 janvier 2018 :

Il fait moins froid aujourd’hui mais le vent est encore assez fort et comme tout a séché rapidement, c’est la poussière et le sable qui volent et nimbent Mhamid d’une curieuse lumière jaunâtre.

Le ciel à 18 heures.

Le ciel à 18 heures.

Le matin, nous descendons au « centre-ville ». La rue principale est bien représentative des petites bourgades sahariennes. A la fin de cette rue, c’est la fin du goudron et le début de la piste vers l’erg Chegaga, le long de la frontière avec l’Algérie. Une piste que nous avons parcourue à plusieurs reprises et à laquelle, vues les conditions, nous pensons renoncer cette année.

Scènes de la rue principale de Mhamid.
Scènes de la rue principale de Mhamid.
Scènes de la rue principale de Mhamid.
Scènes de la rue principale de Mhamid.

Scènes de la rue principale de Mhamid.

Suite à la pluie, le terrain de foot est impraticable (les ordures n’aident pas non plus !).

De Zagora à Mhamid.

L’après-midi, nous amène voir l’arrivée de la deuxième étape du rallye. Beaucoup de concurrents ont dû « jardiner » dans les dunes car quand nous rentrons à presque 18 heures, beaucoup de sont pas arrivés.

L’anecdote du jour : nous roulons sur le reg avec Jean-Paul à la recherche des concurrents du rallye quand nous apercevons des taches blanches. Des nomades ? Un camp pour touristes ?

Sur place le gardien nous éclaire : il s’agit d’un camp de chasse établi là, au milieu de nulle part, par des qataris qui viennent chasser l’outarde, à la carabine et au faucon !

De Zagora à Mhamid.

Mercredi 31 janvier 2018 :

Le beau temps est revenu aujourd’hui et nous avons retrouvé des températures plus conformes aux « normales saisonnières », à savoir un bon petit 25° à l’ombre dans la journée, les nuits restant assez fraîches. Et surtout, le vent est tombé, et la poussière avec !

Nous allons pour la dernière fois voir les concurrents du rallye qui ce matin partent de Mhamid même sur la piste qui mène à Foum Zguid et Tata.

 

Départ du 3ème jour ...
Départ du 3ème jour ...
Départ du 3ème jour ...
Départ du 3ème jour ...
Départ du 3ème jour ...

Départ du 3ème jour ...

Tandis qu’ils font ronfler leurs moteurs dans les dunes de Chegaga, Trottinette nous mène paisiblement dans la palmeraie d’Ouled Idriss où nous passons un agréable moment.

Pique nique à Ouled Driss.

Pique nique à Ouled Driss.

Nous remontons dormir à Tamegroute mais l’amélioration du temps et le départ des voitures sur la piste ce matin nous ont décidés : demain nous redescendons prendre la piste vers Tata.

La journée se conclut par une soirée fort agréable chez Nadia, comme en famille.

De Zagora à Mhamid.

Pour terminer, quelques images de la journée ...

 

 

L’anecdote du jour : de passage à Tagounite, nous passons vérifier à la station qu’il y aura bien du gazole le lendemain. Le pompiste nous rassure et comme c’est l’heure de son repas … nous invite à partager son tagine !

A suivre ...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...