Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...

24 Dec

L'été sur la Carretera Austral

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Chili

Du 17 au 22 décembre 2018

Nous avons voulu voir Villa O’Higgins et nous sommes descendus à l’extrémité sud de la Carretera Austral, il ne nous reste plus qu’à la remonter !
Une route difficile pendant les 600 premiers kilomètres : la piste est étroite et cassante jusqu’à Cerro Castillo où l’on commence à retrouver des portions goudronnées (quelle sensation bizarre de rouler à 90 km/h sans secousses, sans zigzaguer entre les nids de poules et sans un bruit infernal).
Mais par ailleurs, cette route est tellement belle !
Depuis des semaines, nous étions dans le vert de gris du grand sud.
Ici, du ciel bleu, des fleurs multicolores (fuschias, genêts, lupins …), des lacs et des rivières d’une couleur incroyable, et en prime, progressivement, un réjouissant changement de climat !
Petit à petit nous abandonnons bonnets et anoraks ; le 21 décembre, jour de l’été dans l’hémisphère sud, nous sommes en tee-shirts. Plus de vent, plus de bourrasques et, de temps à autre du moins, un soleil généreux, voilà qui nous change du sud de la Patagonie et de la Terre de Feu !

A partir de notre cul de sac de Villa O’Higgins, notre première étape consiste en 100 kms de piste pour retrouver le bac de Rio Bravo et rejoindre Puerto Yungay. Puis, après la traversée, Trottinette bien lestée par trois auto-stoppeurs allemands et leurs gros sacs, nous poussons jusqu’à Caleta Tortel à une bonne heure de piste.

 

Vu notre arrivée tardive, c’est le lendemain matin que nous découvrons le village en empruntant les passerelles et pontons de bois suspendus au-dessus de l’eau, uniques moyens de déplacement. Six kilomètres de chemins perchés sur des échasses relient les maisons en bois, construites sur pilotis, au long de la colline dominant la mer. Ces maisons sont généralement bien modestes … tout comme le supermarché local !

L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral

 

Caleta Tortel  présente quelques statistiques incroyables que je me suis amusé à comparer à celles d'un département entier, le nôtre, celui de la Vendée :

  • Superficie de la commune : 19.711 km2 (Vendée 6.719 km2 soit 3 fois moins)
  • Nombre d’habitants : 531 (Vendée 666.714 soit 1.250 fois plus)
  • Habitants au km2 : 0,027 (Vendée 99 soit 3.700 fois plus)

Il faut dire que le territoire de Tortel s'étend vers l'ouest jusqu'à la côte du Pacifique et comprend un grand nombre d'îles.
Le terrain est fortement accidenté, découpé par des estuaires et des bras de mer formant un incroyable labyrinthe; il est recouvert au nord et au sud par des champs de glace dont la superficie atteint 4 000 km2

La route n’est arrivée au bout du village qu’en 2003 et le peuplement est assez récent : les premiers colons installés ici au nombre de 56 en 1906 sont tous morts de faim ou du scorbut au bout de quelques mois !

 

En moins d’une semaine, nous parcourons environ 1.000 kms dans des paysages magnifiques, notamment le long du rio Baker, du lac Carrera (partie chilienne du Lago Buenos Aires dont nous avons vu l’autre extrémité en Argentine) ou des fjords vers Puyuhuapi.

 

L'été sur la Carretera Austral

 

Vous l’aurez peut-être remarqué sur les photos, le temps à Caleta Tortel était maussade ; anoraks et bonnets étaient de sortie. Et bien dans la journée même, nous allons changer de saison, en avance de deux ou trois jours sur le 21 décembre, début de l’été austral. Quel bonheur de revenir au seul tee-shirt !

L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral

 

Pourquoi alors aller aussi vite si les paysages sont tellement beaux ?
Parce que nous voulons arriver à Chaitén pour prendre le ferry du samedi pour l’Ile de Chiloé où nous avons décidé de passer Noël … Même peu pressés comme nous sommes, il faut faire des choix !

Mais c’est une autre histoire …

Auparavant, une petite récap en images :

 

Le saviez-vous ?

La Carretera Austral est le nom donné au Chili à la route numéro 7. Longue de 1 240 km, elle relie à travers les Andes chiliennes Puerto Montt à Villa O'Higgins, fin de la route pour les voitures comme nous l’avons vu dans l’article précédent.   
Commencée en 1976, sous le régime de Pinochet, elle est aussi appelée « Senda (sentier) General Pinochet ». Son objectif : relier les différentes communes de ces régions reculées du Chili, jusque-là isolées et mal desservies. Il était notamment impossible de rejoindre par voie terrestre chilienne la région d’Aisén à moins de passer par l'Argentine voisine. Plus de 10 000 soldats de l'armée chilienne participèrent aux travaux nécessitant de trouver des voies de pénétration à travers les fjords, deux cols et les roches glaciaires. Elle est maintenant goudronnée sur plus de la moitié de son trajet mais reste souvent très étroite …

Le top : nous avons rejoint Philippe et Catherine à Puerto Rio Tranquilo pour aller admirer une curiosité locale, les sculptures réalisées dans le marbre par les eaux du lac Carrera. Une œuvre exceptionnelle de la nature !

L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral

 

Le flop : Trottinette a beau être solide, elle n’en souffre pas moins sur les dures tôles ondulées de la Carretera. Son pot d’échappement, remis en place dans un garage d’Ushuaïa, a de nouveau lâché et j’ai dû improviser une splendide réparation au fil de fer pour le faire tenir jusqu’à Chaitén où il sera ressoudé. Par ailleurs deux impacts ont étoilé le pare-brise. Espérons qu’il tienne le coup …
Bien contents quand même d’être en 4x4 ! Nous n’avons vu sur cette portion de route que deux camping-cars : l’un deux venait de parcourir un peu moins de cent kilomètres en cinq heures … Pas étonnant quand on sait que j’ai pris certains passages en 4x4 courtes !

 

L’anecdote : pour changer des bivouacs en rase campagne, nous avons passé une soirée sur le terrain du fundo El Sereno, une estancia au bord du lago Carrera. L’endroit porte bien son nom avec sa petite plage de sable et sa vue imprenable sur le lac. Nous partageons les lieux avec son sympathique propriétaire, deux chevaux, cinq chiens, des poules et des moutons … et un cycliste belge.

L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral

 

Cet arrêt est une bonne occasion d’approcher de plus près ces fermes aux terrains si vastes mais  aux bâtiments si modestes et de vérifier que les paysans sont bien tous les mêmes où qu’ils soient !
A deux reprises je demande combien il y a de vaches sur la propriété et à deux fois je reçois la même réponse : « Plus ou moins » ! ! !

Le bestiaire : l’océan, un fjord ou un grand lac, dès qu’il y a des poissons, il y a des cormorans …

L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral

 

No comment : 

L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral
L'été sur la Carretera Austral

 

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...