Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...

01 Oct

La traversée de l'Entre Rios.

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Argentine

Du 28 septembre au 30 septembre 2019.

 

Après un court séjour en Uruguay, nous voici de retour en Argentine et plus précisément dans la province de l’Entre Rios que nous devons traverser pour atteindre Santa Fé et la province éponyme.

Une petite photo souvenir avec Chula, la gérante du campement où nous avons passé la nuit, et nous prenons la route pour un petit détour par Concepcion de l’Uruguay située sur la rive droite du fleuve.

La traversée de l'Entre Rios.

 

La ville est un peu décevante d’autant qu’elle est vide en ce dimanche. Nous comprenons pourquoi en gagnant le bord de l’Uruguay : de nombreux habitants ont pris des bateaux pour passer cette journée ensoleillée sur une grande île au milieu du fleuve. Les quais seront vides jusqu’au retour des bateaux vers 16 heures mais il y a là un petit établissement assez rustique, dont la terrasse donnant sur le fleuve nous attire. Nous y dégustons pour quelques euros des empanadas (sortes de chaussons fourrés à la viande ou au poisson), des pastels et un petit dessert maison. Le tout suivi d’un moment bien sympathique à discuter avec Maria, la patronne, et ses aides, tandis qu’elles se mettent à la fabrication de la pâte des tortas en prévision du retour des bateaux. Quelques images pour donner une idée de l’ambiance …

 

Dans l’après-midi, nous faisons une halte pour visiter le palais construit pour le général Urquiza, héros de l’indépendance argentine. Il y fut malheureusement assassiné dans sa chambre, mais c’est un bel endroit et nous savons que nous n’aurons rien à visiter dans les jours qui viennent !

La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.

 

Pour la nuit, nous avons choisi de nous arrêter un peu plus loin à Basavilbaso. Deux bonnes raisons pour cela : nous avons déjà assez roulé pour aujourd’hui et surtout nous voulons faire une petite dédicace à notre voisin et ami Jacques qui y a passé quelques années de sa vie. La petite ville est plutôt sympa, marquée de l’empreinte des nombreux juifs qui ont contribué à sa création.

La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.

 

Il y a à la sortie de la ville un grand parc qui sert aussi de camping, l’eau et l’électricité étant mis gratuitement à disposition. Comme nous sommes dimanche, de nombreuses familles sont venues y pique-niquer mais le soir venu nous restons seuls, bien tranquilles.
Tout à fait inattendu, il y a aussi un terrain de volley-ball où jouent quelques ados du club local. Je me fais inviter et tente de retrouver un peu de mon jeu d’antan … Aie, aie, aie, la technique est toujours à peu près là mais les jambes beaucoup moins ! J’arrive toutefois à me mettre à leur niveau et les jeunes sont super sympas. Au plaisir du sport s’ajoutent de bons moments de rigolade ...

La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.

 

Notre objectif suivant est le village de Villa Urquiza, au bord du Paranà, que nous avions bien apprécié lors de notre passage l’été dernier. La route pour y parvenir est malheureusement très monotone et de plus Trottinette doit lutter contre un fort vent de face, ce qu’elle déteste. Nous sommes donc contents d’arriver en milieu d’après-midi et de nous tremper dans le Paranà car le thermomètre frôle les 40° !

La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.

 

Le saviez-vous ?   A l’est le rio Uruguay qui marque la frontière avec le voisin du même nom, à l’ouest  le large rio Paranà.
Tous deux se rejoignent vers le sud pour former le Rio de la Plata et se jeter dans l’océan. Ce vaste estuaire mesure 48 km de large à la confluence des deux fleuves et atteint une largeur de 220 km à l'embouchure sur l'Atlantique. Il marque la frontière entre l’Argentine et l’Uruguay. Montevideo et Buenos Aires se font pratiquement face sur les rives nord et sud.

Entre les deux fleuves, nous avons traversé la région argentine de l’Entre Rios avec son relief plat marqué parfois de douces ondulations appelées lomadas. Sa végétation est avant tout formée de ce qu'on appelle le monte espinal : ce sont des formations végétales très touffues qui rendent très difficile le passage de l'homme monté à cheval ou à bord d'une automobile.

 

Le top : j’ai vanté récemment la gentillesse des uruguayens, celle des argentins la vaut bien. Un simple exemple : à notre arrivée sur les bords du Paranà, deux caravanes sont installées dans le petit camp au bord du fleuve. On nous embrasse, on nous souhaite la bienvenue, on nous aide à trouver un bon emplacement et on nous propose de venir les voir si on manque de quoi que ce soit !

 

Le flop : les flics de l’Entre Rios ont auprès des voyageurs la réputation d’être teigneux voire ripoux, ce qui constitue une exception en Argentine. Nous nous étions sortis sans dommages d’une demande de bakchich en février, cette fois nous avons été arrêtés à un poste mobile. Un policier souriant comme une porte de prison voulait nous verbaliser pour non-conformité de notre boule d’attelage. Il a fini par renoncer devant mes fermes arguments : Trottinette est en « importation temporaire » et ne doit être conforme qu’aux règles françaises. Comment pourrais-je me conformer aux règles de chacun des pays que nous traversons ?

 

L’anecdote : vingt-cinq kilomètres après ce petit épisode, dans le village suivant, nous sommes arrêtés par un nouveau barrage. Le flic me salue aimablement et me demande d’où je viens. Avec un large sourire je lui réponds « Du contrôle précédent ! ». Décontenancé, il rit avec moi et me laisse partir sans insister !

 

Le bestiaire : premièrement je ne retrouve pas son nom alors que nous l’avons déjà croisé dans les Esteros de Ibera, deuxièmement j’aurais dû le filmer plutôt que de le photographier …
Faute de mieux, e vous présente néanmoins  ce petit échassier qui agite sa queue de bas en haut à chaque pas, ce qui lui donne une démarche très drôle !

La traversée de l'Entre Rios.

 

No comment : 

La traversée de l'Entre Rios.
La traversée de l'Entre Rios.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lifton 08/10/2019 10:30

Bjr les amis, merci pour ces nouvelles. L'histoire de la police avec la conformité de la boule d'attelage prete à sourire mais j'ai connu 4 fois cette situation au Sénégal avec entre autre confiscation de mon passeport par la brigade d'émmigration alors que je prennais un avion 3 jours après.. Une heure dans un bureau d'un gradé qui pleure sur ses factures. Il a compris que je ne cracherai pas au bassinet et décide de faire un tour en ville avec moi et mon passeport. Ce lamentant tjrs on arrive à l'agence de voyage et demande si j'ai bien un billet d"avion. En sortant de l'agence il me rend mon sésame Soulagement mais fier Pas un copec pr ce monsieur qui avec ces méthodes pourri un pays. Sinon pr info les amis, Eva a décollé samedi de Nantes pour le Maroc et pour 9 mois. Au plaisir de vous suivre Biz

marketgarden 08/10/2019 07:07

Merci pour ce nouvel épisode. La non-conformité de la boule d'attelage.... Les boules !

jacques 07/10/2019 21:46

Yepa ! Gracias por el saludo desde "Baso" (como se dice ajà) !

Monotones les paysages les paysages de la Mésopotamie argentine c' est vrai, seules les anciennes gares (construites par les Anglais) témoignent d' une Histoire finalement pas si lointaine . C ' est le long, très long parfois même ennuyeux cet interminable cheminement vers l' Altiplano : les Andes
se méritent . Elles vous attendent . Avec leur catalogue de surprises .
Et nous nous vous suivons, avec envie, avec nostalgie (pour moi), avec amitié .
Vos publications sont guettées, espérées ... et savourées .
Bonne route à vous deux !
Jacques

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...