Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 May

Maroc avril 2011 : d'Azrou à Zagora

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Maroc (Printemps 2011)

Azrou-Zagora-1040kms.jpg

 

 

19 avril 2011

 

Dans la nuit, nous essuyons un gros orage avec éclairs et grondements de tonnerre terribles mais assez peu de pluie.
Au petit matin le soleil est revenu mais comme tous les matins il fait assez frais. Nous partons tranquillement, à nouveau vers le sud. Nous nous arrêtons pour quelques courses à Er Rich. Alors que nous prenons notre café, nous discutons avec un certain Mohammed qui nous suggère un itinéraire hors des sentiers battus et un tagine chez lui. Nous déclinons l'offre du tagine mais gardons l'idée d'itinéraire.
Tout d'abord les gorges de l'oued Imiter entre Amellagou et Assoul très peu fréquentées et tout aussi spectaculaires que celles, très courues, du Todgha. Nous décidons de ne pas faire le tour par Tinerhir et après un petit pique-nique dans l'oued en plein soleil, nous refaisons avec autant de plaisir les 15 kms dans l'autre sens.

 

054-Amellago-Assoul_rs.jpg 057-Amellago-Assoul_rs.jpg


A Amellagou nous nous arrêtons prendre un thé dans une petite auberge. Petit à petit la discussion s'instaure avec le patron Hamid et son ami Ali, il fait frais sous la tente tendue dans le jardin... résultat, nous repartons deux heures et demie plus tard sans avoir pu régler les thés bus dans l'après-midi !
Pour finir en beauté cette journée, nous décidons de "péter le budget" et d'aller manger et dormir dans une maison de charme "Chez Pauline" à Tadirhoust. La route pour y aller, toute récente, traverse des paysages magnifiques au soleil couchant.

 

062-Tadirhoust_rs.jpg 064-Tadirhoust_rs.jpg


Nous sommes accueillis avec beaucoup de gentillesse dans une grande maison superbe au milieu de la palmeraie. On y trouve pêle_mêle : une superbe collection de masques et objets de Guinée, Sierra Leone ou Liberia, Gédéon, un cochon de 300 kilos, des chats , des chiens, des poules, une bibliothèque très hétéroclite...
Pour nous ouvrir l'appétit, nous nous promenons jusqu'au ksar voisin, accompagnés d'enfants du village.

 

070-Tadirhoust_rs.jpg


Repas somptueux quoique étonnant au Maroc puisqu'il comporte entre autres du jambon, des rillettes et du fromage, le tout maison, et du taureau à la guardian. Pour couronner le tout nous mangeons dehors en tee-shirt car il fait 25°.
Internet ne marchant pas suite au vol de 800 mètres de câbles téléphoniques à l'entrée du village, ce sera lecture ce soir, avant une nuit somptueuse dans un lit immense.

 

Midelt-Tadirhoust : 243 kms

 


20 avril 2011

 

Après un petit déjeuner également formidable (le pain maison au blé et à l'orge est une merveille) nous partons faire une petite marche dans la palmeraie. Le lieu est magique. Nous zigzagons sous les palmiers, entre les petits champs très verts de blé, d'orge, de luzerne... et rencontrons beaucoup de gens car il y a marché au village. Tous sont très calmes et souriants et chaque rencontre donne lieu aux saluts de rigueur.

 

072-Tadirhoust_rs.jpg


Ce n'est que vers midi que nous nous arrachons de ce lieu magique, direction Goulmima puis Erfoud où nous nous contentons d'un repas rapide avant de reprendre la route puis la piste directe vers Merzouga. Le problème c'est que la tempête souffle très fort et que le vent de sable occulte tout, ne nous laissant parfois que quelques dizaines de mètres de visibilité.
Nous décidons donc de reprendre une chambre en arrivant vers 16 heures à Merzouga car dehors c'est intenable. Auberge sympa et bien tenue, l'occasion d'une bonne douche car il fait 30°, d'un bon repas et le temps de préparer plusieurs scénarios pour la suite du voyage.
Notre idée première était de prendre la piste qui suit la frontière algérienne vers Mhamid mais elle nécessite au moins deux jours de pistes et avec ce temps ça risque de ne pas être évident, sans parler des bivouacs dans le vent de sable !

 

Tadirhoust-Merzouga : 156 kms

 


21 avril 2011

 

Ce matin au réveil, le soleil brille et le vent s'est calmé (il reprendra mais moins fort, vers midi) et l'on voit enfin ls dunes !

 

076-Merzouga_rs.jpg 078-Merzouga_rs.jpg


Nous partons vers Taouz à 25 kms plein sud, pour voir les gravures rupestres, mais abandonnons l'idée de faire la piste jusqu'à Mhamid car on nous signale des passages d'oueds délicats et les bivouacs avec le vent de sable risquent d'être désagréables. De plus nous ne trouvons que 20l d'essence à Merzouga en dépannage. 
A Taouz, après un petit thé, nous nous lançons à la recherche des gravures, munis de quelques indications du Gandini. Cinq minutes plus tard, nous voilà à jardiner dans l'oued au milieu des tamaris, dans un sable bien mou. Nous sommes sauvés par un guide local qui lui se ballade tranquillement sur sa mobylette et nous montre le chemin. Nous voyons rapidement les gravures et le tumulus attenant avant de reprendre la piste de retour. Cette fois le track back du GPS nous évite une nouvelle séance de patauge dans le fech fech. Par contre notre malheureux sauveteur est tombé en panne de mob et après l'avoir encouragé dans ses travaux de démontage remontage de son moteur nous l'abandonnons finalement pour regagner la route.

 

084-Taouz_rs.jpg 086-Taouz_rs.jpg


Nous remontons vers Rissani (essence et pique nique sous un palmier) avant de rejoindre Alnif (café au lait et achat d'un trilobite) puis Tazzarine où nous trouvons, avec quelques difficultés un camping sympa dans la palmeraie. Bain, douche, cuisine et dodo.

 

089-Tazzarine_rs.jpg 091-Tazzarine_rs.jpg

 

Merzouga - Taouz - Tazzarine : 283 kms

 


22 avril 2011  

Réveillés assez tôt pour une fois par un groupe de randonneurs qui repart sur Marrakech, nous prenons la route vers 9 heures vers le Jebel Sagho en direction de Boulmane du Dadès. Le circuit préparé la veille sur l'ordi. prévoit une montée par la piste de Mellal et le retour sur N'Kob. En fait la piste aller s'avère vite une vrai galère (pas vraiment tracée, caillasses énormes, oueds...) et nous faisons vite demi-tour pour aller chercher celle de N'Kob. Nous nous y arrêtons un peu avant de prendre la piste car c'est un très bel endroit et le bourg est charmant.

 

096-N-kob_rs.jpg 097-N-kob_rs.jpg

 

La piste part sur un plateau rocailleux peu intéressant mais bientôt nous sommes récompensés par la descente sur une palmeraie de montagne magnifique. Nous nous arrêtons discuter tout un moment avec un fellah et ses enfants, bonne occasion de faire progresser notre arabe. Amandiers, figuiers, dattiers, céréales, luzerne, ce serait un petit paradis si ce n'était si loin de tout. Puis nous poursuivons notre montée dans des paysages de montagnes grandioses.

 

100-N-kob_rs.jpg 104-N-kob_rs.jpg


La piste est assez cassante et nous décidons après un petit pique-nique de faire demi-tour. Mais quelle belle ballade !
Après un petit arrêt ravitaillement à N'Kob (environ 3 kgs de fruits et légumes, pesés tous ensemble, pour 1,30 euros) nous rejoignons Zagora en empruntant la route qui suit la vallée du Draa. Encore des paysages magnifiques agrémentés de vieux ksours superbes.

 

114-Zagora_rs.jpg 115-Zagora_rs.jpg


Nuit au camping "L'oasis enchantée" dans la palmeraie, au milieu des bougainvilliers. Nos voisins, charentais et spécialistes du 4x4 nous donnent quelques tuyaux sur les pistes.

 

Tazzarine N'Kob Zagora : 197 kms

Commenter cet article

PACTEAU Ben 28/04/2011 14:58


Nous cherchons à vous joindre...la bise


g.mège martine 28/04/2011 07:59


photos et textes me transportent vers vous! merci de nous faire voyager et réver, en attendant la suite j'adooooooooooooooore et je vous aime fooooooooort!
martinette!


À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de la famille, des amis et autres curieux ...