Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Apr

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #L'Afrique du Sud (2012)

Le projet couvait depuis déjà quelques années : découvrir l'Afrique du Sud avec Miche (ma petite soeur) et Dave (my brother in law) qui y séjournent quelques mois chaque année, délaissant l'hiver du Sommerset pour l'été au bord de l'Océan Indien. Comme on les comprend, et comment résister à leur invitation !? D'autant que depuis fort longtemps nous voyageons en Afrique mais, toujours "du Nord" ou "de l'Ouest", et nous n'avons jamais passé l'équateur.

Fin décembre dernier, pendant leur séjour à Olonne, la décision est prise : nous prenons nos billets pour Johanesburg et commençons dans la foulée à échafauder des plans pour un séjour d'un mois du 15 février au 15 mars. Nous complétons le trajet en janvier par un Johannesburg - Durban afin de rejoindre tout de suite Miche et Dave à Ballito, à environ 50 kms de route de Durban. La lecture de divers guides et la consultation de Google Earth nous mettent en appétit ... 

Sans parler de la météo : même si nous restons relativement privilégiés en ce début de février glacial, Durban affiche quelques 25° de plus qu’Olonne !

L'Afrique du Sud  avec Ballito juste au-dessus de Durban sur la côte est ...
L'Afrique du Sud  avec Ballito juste au-dessus de Durban sur la côte est ...

L'Afrique du Sud avec Ballito juste au-dessus de Durban sur la côte est ...

Mercredi 15 février 2012 :

 

Les préparatifs sont rapides : chacun un sac n’atteignant pas, et de loin, le maximum autorisé. Pas de matériel de cuisine, de camping…, et le Toy va cette fois rester tranquille au fond du jardin (On nous a pourtant demandé plusieurs fois si on partait en voiture ! Près de 10.000 kms à vol d’oiseau, sans doute le double par la route, des pays pas trop sûrs à traverser, non merci !).

Déjà que là ça ne va pas être une partie de plaisir : départ de la maison un peu avant 14 heures, train pour Nantes, navette jusqu’à l’aéroport, vol Nantes-Madrid, vol Madrid-Johannesburg, vol Johannesburg-Durban, route Durban-Ballito, si tout va bien ça devrait nous prendre la bagatelle d’environ 28 heures.

Le temps de faire quelques sudokus !

 

Tout se passe comme prévu, les transports s’enchainent bien et dès 20 heures nous arpentons l’immense aéroport de Madrid en attendant le départ pour Johannesburg à minuit. Nous avalons un peu à contrecoeur des vrap-frites, MacDo et Wimpy ayant remplacé les bonnes tapas espagnoles que nous espérions.

 

L’anecdote du jour : après notre « succulent » repas, l’envie me vient d’en griller une petite (je n’ai pas fumé depuis le début d’après-midi à Nantes). Eh bien ici, la clope ça se mérite : il me faut repartir dans le petit train jusqu'à l’autre terminal, arpenter de longs couloirs, prendre divers ascenseurs et escalier roulants pour ressortir à l’air libre… Sans compter qu’au retour je dois repasser les contrôles et qu’on me pique ma bouteille d’eau, non décapsulée et achetée dans le terminal auquel je veux accèder ! Une petite heure aller-retour …quand on n’a que ça à faire, ça occupe et ça dégourdit les jambes !

  

 

Jeudi 16 février 2012 :

 

La journée commence tôt, puisqu’à minuit, nous redécollons vers Joburg. L’A320 est plutôt confortable et j’ai pu réserver avant de partir nos places au premier rang, donc avec possibilité d’allonger les jambes. Par contre pas de chance, je m’aperçois après le dîner servi à 2 heures du mat, que mon siège, sensé s’incliner vers l’arrière, ne va que … vers l’avant !

Ma nuit va donc se passer à tester diverses positions, la moins inconfortable étant sans doute roulé en boule par terre devant les sièges. La fatigue aidant, je finis par dormir, moins que Nickie, mieux installée, mais un peu quand même.

Le petit déjeuner nous est servi alors que nous approchons du but.

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...

Nous débarquons à Joburg vers midi heure locale (+ 1 heure par rapport à la France) dans une chaleur humide qui nous oblige à nous débarrasser des vestes, polaires, et pulls. Nous avons là encore un peu de temps avant notre correspondance pour Durban, que nous occupons par un bon déjeuner de calamars frits pour Nickie et de sushis pour moi, le tout arrosé d’un bon blanc sud-africain. Premier contacts avec la « Nation arc-en-ciel » : dans l’aéroport se mêlent, toutes sortes d’européens, africains, indiens, indonésiens, arabes… Il faut bien dire aussi que les voyageurs sont dans leur immense majorité bien plus clairs que les employés de l’aéroport.

Le gros orage qui s’abat à l’heure du départ nous retarde à peine et le trajet vers Durban est une plaisanterie : une heure et quart de vol. Miche et Dave nous attendent comme prévu et nous voilà partis pour la dernière étape, quelques kilomètres à travers les champs de canne à sucre et la luxuriante végétation tropicale du Kwazulu Natal.

Nous découvrons la belle maison de Justin (l’ami de Dave), à deux pas de la mer, et notre grande chambre donnant sur la terrasse.

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...

Nous sommes quand même un peu assomés par le manque de sommeil et la chaleur : un petit tour sur la plage, une douche bien méritée, un souper rapide sur la terrasse et hop, au lit !

 

L’anecdote du jour : amis du sexe et du rugby, bonjour !

 

Pub affichée dans les toilettes hommes de l'aéroport de Johannesbourg.

Pub affichée dans les toilettes hommes de l'aéroport de Johannesbourg.

Vendredi 17 février 2012 :

 

Lever assez matinal pour le petit dej sur la terrasse. Le temps est mitigé, on ne voit pas trop le soleil, mais il fait chaud et, après un bon brainstorming sur nos projets de travaux à la Bauduère, nous partons profiter de la piscine d’eau de mer sur la plage toute proche. Nous y sommes accueillis par un groupe de cormorans peu farouches.

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...

Après un bon bain dans une eau à 23°, nous remontons à la maison pour le lunch.

Miracle, le lit, la vaisselle, le ménage et la lessive sont faits. Le miracle s’appelle Isaac, l’employé de maison mozambicain, tout sourire en permanence mais bien efficace. Nickie apprécie particulièrement ce confort, oublié depuis les années 70 à Dakar, même si les filles décident de garder la main sur la préparation des repas.

Après la sieste, courses en ville et découverte des environs. Apparemment, les zones commerciales poussent ici très rapidement ... tout comme la végétation qui est magnifique.

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...

La soirée est consacrée au barbecue avec notamment le boer vors, la saucisse locale des afrikaners.

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...

Je fais quelques heures supplémentaires sur l’ordi pour essayer de faire cohabiter ma clé 3G Orange avec la puce locale Vodafone, sans grand succès…

 

L’anecdote du jour : nous partons faire nos courses à l’heure de la sortie des classes. Sur une grande place, des centaines de jeunes attendent les transports locaux pour rentrer chez eux. Ils sont impeccablement alignés en différentes queues. Surprenant en Afrique ! L’influence britannique probablement…

 

 

Samedi 18 février 2012 :

 

Aujourd’hui le ciel est couvert et il fait plus frais (genre 25°, pas de quoi se geler). Nous en profitons pour marcher le long de la plage (où nous croisons deux cigognes) jusqu’à un coffee shop niché dans la forêt. Après de bons jus de fruits, nous découvrons ce petit bout de forêt préservé, représentatif de la végétation de la côte telle qu’elle existait autrefois (fougères, bananiers, papayers …). 

L’après-midi nous repartons sur la plage mais côté sud cette fois. Nous y prenons un bon bol d'air marin et observons les petits crabes, les physalies (petites méduses aux filaments très urticants dont nous nous méfions pour les avoir testées à Dakar), les pousse-pieds…

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...

Vu les pluies intermittentes de l’après-midi, un peu de télé (il y a du sport en quantité), la préparation de l’expédition au Drakensberg et voilà encore une journée écoulée.

Au fait, j’ai trouvé une solution pour Internet : le blog va pouvoir partir.

 

L’anecdote du jour : chaque repas nous réserve une petite surprise culinaire. Ce soir à l’apéritif, « biltong » : il s’agit de viande séchée, telle que préparée autrefois par les pionniers afrikaners, à base de bœuf, d’antilope ou d’autruche. Excellent !

 

 

Dimanche 19 février 2012 :

 

Encore une journée très cool. Le vent a tourné au nord et nous apporte un grand soleil. Pendant que Dave, levé à 5 heures 30, arpente en VTT les pistes de la région, nous nous équipons de goggles et de tubas pour observer les jolis petits poissons tropicaux dans le grand bassin attenant à la plage. Après un excellent bain, nous ne traînons pas trop car le soleil tape fort…Attention aux coups de soleil, malgré le crémage !

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...

Le vent se lève au cours de l’après-midi et nous en profitons pour finir les préparatifs de notre expédition dans le Drakenberg, courses et sacs pour trois jours, location de voiture etc.

La soirée se termine par un super repas de poissons au Mozanbic, un restau proche, sur une terrasse cernée de gigantesques bananiers.

 

L’anecdote du jour : au retour de Dave, Isaac, l’homme à tout faire de la maison, récupère religieusement le vélo crotté et va le laver à l’arrière de la maison (vu leurs tailles respectives, on n'imagine pas un instant qu'Isaac s'en aille avec le vélo !)

Afrique du Sud : d'Olonne à Ballito...
Commenter cet article

Mado 22/02/2012 16:04

Super ! merci pour ce début de voyage et de découvertes, je suis ravie pour vous. Profitez au maximum et c'est toujours magique de lire vos nouvelles, de suivre vos aventures et de partager ces
moments merveilleux. Nikie, Yves plein de gros bisous à vous. Mado

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de la famille, des amis et autres curieux ...