Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...

10 Jan

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Tunisie

   Du 4 au 7 janvier 2022

N'hésitez pas à zoomer sur la carte !

 

 

Cet article aurait pu s’intituler « Sur les traces de Star Wars » ou « Des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous » …

En effet, après une semaine en sédentaires à Houmt Souk, nous reprenons la vie de « nomades » pour partir dans le sud tunisien afin de (re)découvrir le Dhahar et ses incroyables villages troglodytiques berbères.

 Mais il nous faut tout d’abord traverser l’Île de Djerba du nord au sud, ce qui est assez rapide puisqu’elle ne fait qu’environ 25 kms de long. Au passage, quelques arrêts bien sûr. Par exemple, c’est jour de marché à Sedouikech, donc spectacle garanti …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

Quelques kilomètres plus loin une petite mosquée enterrée comme il en existe un certain nombre sur l’île. Il semble que ce mode de construction résulte des temps préislamiques quand les lieux de cultes étaient souterrains.

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

C’est par la chaussée romaine que nous rejoignons le continent et quittons provisoirement la mer …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

A partir de Tataouine, le paysage change radicalement : à la platitude sablonneuse de Djerba succède un paysage minéral, semi-désertique et montagneux, agrémenté seulement parfois de quelques palmiers.
Par moment on se croirait sur la lune !

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

Pendant quatre jours nous allons sillonner les petites routes du Dhahar, région située entre le Golfe de Gabès et le Grand Erg Oriental, à la rencontre des paysages et des villages berbères qui ont inspiré de nombreuses scènes de Star Wars.

Ces « ksour » (pluriel de « ksar », village fortifié) sont pour la plupart enchâssés dans la montagne pour des raisons défensives : il fallait se protéger des razzias des tribus arabes nomades. Ils utilisent le flanc de la montagne pour leur partie troglodytique, complétée par des constructions en pierre plus ou moins enduites de terre et de chaux.

Difficile de dire où finissent les constructions et où commence la montagne. Seule la petite mosquée d'un blanc immaculé fournit un point de repère ...

Nous visitons successivement Douiret …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

… Chenini encore assez habitée …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

… Guermessa (une rude grimpée depuis le nouveau village ) …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

… Ksar Hallouf, assez différent car non troglodytique et implanté sur un petit plateau …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

… Toujane et Matmata où l’on trouve cette fois des habitations organisées autour de cours creusées dans le sol …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

La plupart des habitations de ces villages sont abandonnés depuis quelques dizaines d’années au profit de maisons plus modernes construites dans la plaine en contrebas. Il ne reste que des ruines à parcourir dans un silence impressionnant …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

On y trouve encore les traces de la vie d’autrefois : de vieux moulins à huile autrefois actionnés par un chameau, les « ghorfas », ces greniers semi-cylindriques destinés à conserver les récoltes, des décorations symboliques sur les plafonds, quelques outils rouillés …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

… et toujours la mosquée blanche, bien entretenue, où les anciens viennent régulièrement prier.

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

Le saviez-vous ?

Plus encore que «aller à Pétaouchnok» ou à «Trifouilly-les-Oies», « partir à Tataouine » est très péjoratif.
C’est pourtant ce que nous avons fait en quittant Djerba pour le sud tunisien.
Mais au fait, pourquoi cette expression ?
Elle fait référence au bagne militaire français qui se trouvait dans cette petite ville au début du XXème siècle. Sa réputation était épouvantable et c’était pour les soldats punis l’assurance de trouver les pires conditions qui soient ! Ce bagne a été abandonné en 1938 mais l’expression est restée pour désigner un long et éprouvant voyage …

Plus récemment, la ville a par contre gagné des lettres de noblesse en inspirant George Lucas pour ses Star Wars. De nombreuses scènes de la série ont été tournées dans la région et la planète Tatooine y tient une place importante.
Bien sûr, beaucoup de sites touristiques de la région exploitent à fond la référence à Star Wars.

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

Le top : grâce au tourisme, quelques habitations troglodytiques sont rénovées et entretenues. C’est ainsi que nous avons dormi sous terre à Douiret et à Toujane.

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

La température, constante en toutes saisons, est très agréable même par les nuits fraîches de janvier. Et on n’est pas gêné par le bruit !

A Douiret, Latifa, sa sœur Hanae et leur association villageoise ont magnifiquement restauré quelques maisons qui offrent un cadre extraordinaire …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

Sans parler de la vue magnifique sur la plaine, le vieux cimetière et les zaouias en contrebas …

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

A Toujane c’est Fatih qui nous accueille dans sa maison familiale. Nous y passons une excellente soirée en compagnie de deux touristes (tunisienne et autrichienne) et le lendemain Fatih nous accompagne pour une intéressante visite de son village.

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

Le flop : cela ne nous avait pas frappé lors de nos précédents voyages en Tunisie, mais les ordures et les déchets divers, notamment en plastique, sont omniprésents dans les villes et les villages, même sur les lieux touristiques. Bien sûr, on peut comprendre que les tunisiens aient d’autres soucis plus immédiats, mais tandis que nous avons ces dernières années constaté des efforts et des progrès dans d’autres pays, on se demande si ici on n’a pas régressé de ce point de vue.

On nous a dit que c’était pire depuis la pandémie (mais pour quelle raison ?).

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

L’anecdote : c’est une belle fable que l’on retrouve chez les chrétiens comme chez les musulmans, à différents endroits dans le monde, l’histoire des sept Dormants.
Un des lieux où est célébrée cette légende est une petite mosquée isolée à quelques kilomètres de Chenini. Elle abrite les tombes de sept chrétiens réfugiés dans une grotte pour échapper aux persécutions. Selon le Coran, ils dorment pendant 400 ans tout en continuant de grandir. A leur réveil, le pays est islamisé et ils se convertissent à l’Islam avant de mourir pour obtenir le Paradis.
On peut voir près de la mosquée sept tombes d’environ cinq mètres de long sensées les abriter. Le gardien des lieux est absolument convaincu de la véracité de cette légende et nous indique que dans la montagne, un peu plus loin, on peut voir des traces de pas des sept géants …
Quoi qu’il en soit, le lieu est très beau et la petite mosquée charmante avec son minaret de guingois.

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.

 

No comment :

Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Du côté de Tataouine : les ksour du Dhahar.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...