Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...

24 Mar

Le Santander : Barichara.

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Colombie

Mars 2021

 

Cette fois c’est définitivement que nous quittons notre « camp de base » de Villa de Leyva en direction du nord et de la côte caraïbe où se terminera notre voyage. Mais nous ne sommes pas pressés, d’autant que s’annoncent les vacances de Pâques en Colombie et donc des lieux touristiques surpeuplés en bord de mer.

Pour débuter en douceur, ce n’est que vers 16h30 que nous quittons Patrick et Esperanza. Il pleut, comme souvent en fin d’après-midi, et nous ne roulerons que deux heures jusqu’à Barbosa où le panneau d’un camping nous fait obliquer. L’endroit est charmant, surtout le lendemain matin sous un soleil retrouvé. L’accueil, comme toujours en Colombie, est très sympa …

De belles structures en guadua ...
De belles structures en guadua ...

De belles structures en guadua ...

 

Nous délaissons néanmoins la piscine pour rouler jusqu’à Barichara.

Sur la route, nous rencontrons pour la première fois cette année des voyageurs européens motorisés : Damien, Betty et leurs deux enfants sont arrivés en Colombie depuis un mois. Comme nos routes se croisent nous échangeons quelques renseignements sur nos bons plans respectifs …

Elle parait bien petite Trottinette !

Elle parait bien petite Trottinette !

 

Nous nous plaisons tout de suite à Barichara où nous allons rester plus d’une semaine, au village et dans les environs immédiats. Cette petite ville a été construite à la fin du XVIIIème siècle et excepté quelques voitures, peu de choses ont changé. Toutes les maisons sont blanches, basses ou décorées de jolis balcons, les fenêtres sans vitres protégées par des volets de bois colorés…

Dans les rues de Barichara ...
Dans les rues de Barichara ...
Dans les rues de Barichara ...
Dans les rues de Barichara ...
Dans les rues de Barichara ...
Dans les rues de Barichara ...
Dans les rues de Barichara ...
Dans les rues de Barichara ...

Dans les rues de Barichara ...

 

Les ruelles en pente, toujours pavées, offrent de très belles perspectives … mais obligent Trottinette à de dangereux exercices ...

Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.

 

Le village monte jusqu’au bord d’une falaise et ses miradors proposent de beaux panoramas sur les montagnes environnantes …

Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.

 

Nous avons trouvé un excellent bivouac près de la Capilla Santa Barbara tout en haut du village. Cette petite église, la plus ancienne de Barichara, a la particularité d’avoir un sol en pente : on monte vraiment vers l’autel !

Economies de terrassement et une belle symbolique …

Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.

 

Pendant le week-end l’église est très visitée par les touristes colombiens qui s’y font conduire en tuc-tuc pour s’éviter la grimpette depuis la place centrale. Devant le parvis on peut déguster la spécialité culinaire de Barichara (voir plus loin) et un excellent café préparé dans une jeep Wyllis aménagée …

Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.

 

Le saviez-vous ? Le Santander est un des 32 départements de Colombie. Il tient son nom de Francisco de Paula Santander, un des héros de l’indépendance de la Nouvelle Grenade qui allait devenir la Colombie.

 

L’anecdote : j’ai annoncé plus haut une spécialité de Barichara.
Cette spécialité, célèbre dans toute la Colombie, est culinaire : il s’agit les fourmis géantes grillées !
J’ai testé, c’est aussi bon et sûrement plus diététique que certains biscuits apéro …
Nickie a refusé de tester ce délice !

Le Santander : Barichara.

 

Le top : pas un jour sans qu’on se félicite d’avoir pu prendre cet avion fin janvier. Nous avons échangé l’hiver et l’ambiance morose de la France pour une Colombie souriante, chaleureuse, colorée, conviviale … On en oublie régulièrement de mettre notre masque, seul témoin ici de la pandémie en ce moment.

 

Le flop : sans être la pire à laquelle nous ayons été confrontés, la conduite sur les routes colombiennes offre quelques particularités déroutantes. Par exemple, sur les doubles voies, les camions roulent systématiquement à gauche malgré les nombreux panneaux qui le leur interdisent. A leur décharge, la voie de droite est souvent plus détériorée et fréquemment bloquée par des véhicules à l’arrêt.

En montagne, les camions sont souvent extrêmement lents, aussi bien en montée qu’en descente, mais ils sont sympas et s’ils pensent que la voie est libre pour doubler, ils l’indiquent en mettant leur clignotant à gauche, et non à droite comme chez nous.
Le problème c’est que parfois ils tournent vraiment à gauche !

 

Le bestiaire : j’aime bien la coiffure de ce piaf !

Le Santander : Barichara.

 

Moins colorée mais plus bruyante, la guacharaca est une gallinacée endémique de la région. Perchées dans les arbres, elles se répondent en produisant un redoutable bruit de crécelle, du genre à te pourrir la sieste.
Des poules dans les arbres, vous avez dit bizarre ?

No comment :

Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.
Le Santander : Barichara.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...