Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...

08 Apr

La Playa de Belén

Publié par yvesetnickie.over-blog.com  - Catégories :  #Colombie

 

Du 27 au 31 mars 2021 

 

 

Non, nous ne sommes pas au bord de la mer !

La Playa de Belén est un village situé sur la Cordillère Orientale des Andes, à 1.400 mètres d’altitude, et à des centaines de kilomètres du Pacifique comme de l’Atlantique. Nous y avons passé cinq jours et ne regrettons pas les 150 kms de détour par à rapport à notre route directe vers le nord.

Partis le matin de Bucaramanga, il nous faut toute la journée pour parcourir les 250 kms qui nous séparent de Belén. 
C’est comme ça en Colombie ... 

Et encore, la plupart du temps nous avons roulé en plaine, mais les parties de montagne sont terribles. Ainsi, avant Ocaña on passe de moins de 100 mètres à presque 1.600 mètres d’altitude en une trentaine de kilomètres. Des centaines de virages très serrés et d’énormes camions poussifs aux longues remorques qui roulent à 15 km/h et doivent s’arrêter dans les épingles à cheveux car ils ne passent pas à deux.
Et pour les doubler avec Trottinette c’est du sport !

A l’arrivée à Belén, toutes les difficultés de la route sont oubliées : la touffeur de la plaine est remplacée par une douce température, l’environnement est tout à fait étonnant, le village ravissant et paisible. Ce pueblo n’a été fondé qu’en 1862 selon un plan en damier, avec quatre longues rues dont les maisons simples, sans étage, sont construites autour d’un patio et presque toutes identiques : blanc impeccable, toit de tuiles, volets de bois, décor de fleurs ...

La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén

 

C’est le début des vacances colombiennes mais il y a peu de touristes en dehors du weekend et le village est vraiment tranquille. Tout le monde nous dit bonjour, demande comment ça va et nous souhaite une bonne continuation. Un commerçant nous offre même deux petites friandises, des bocadillos de guayava, sorte de pâtes de fruit à la goyave.

Au cours de nos promenades, nous découvrons l’église, les petits commerces, le cimetière qui domine la ville …

La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén

 

C’est le début de la Semana santa qui, pour cause de pandémie, n’aura pas cette année son éclat habituel. Mais le dimanche une procession de « nazarenos », des pénitents, se rendent au gymnase couvert du village ...

La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén

 

Les habitants du village les rejoignent pour assister à la messe et faire bénir des petites plantes, l’équivalent des rameaux chez nous …

La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén

 

Avez-vous remarqué que la messe est dite en présence de deux militaires lourdement armés ?
En fait toute la région est sous haute surveillance mais nous n’avons pas réussi à savoir exactement pourquoi. Quand on les interroge, les gens se contentent de nous répondre que c’est pour la sécurité. Sans doute est-ce une zone qui a été sous contrôle des FARC ou de l’ELN jusqu’à une époque récente. En tous cas nous nous sommes toujours sentis tout à fait tranquilles. Les militaires qui nous ont arrêtés ont chaque fois été très sympas : intrigués par Trottinette, certains nous ont demandé comment s’appelait ce genre de véhicule et les plus hardis ont souhaité monter voir l’intérieur, mais manifestement par simple curiosité …

La Playa de Belén

 

Une autre raison de cette présence militaire est probablement la proximité du Vénézuela. De nombreux vénézuéliens résident d’ailleurs au village alors que depuis des mois la frontière entre les deux pays est fermée. Une exception à la loi colombienne (l’importation temporaire de trois mois qui nous a valu tant de démarches !) leur permet de circuler dans le département avec leurs véhicules …

Nous avons d’ailleurs passé cinq nuits dans la cour d’un petit restau tenu par des vénézuéliens très sympas …

La Playa de Belén

 

Mais la grande attraction, tout autour du village, c'est une curiosité géologique, los Estoraques : l’érosion a taillé dans la montagne des colonnes et des cônes formant un paysage fantasmagorique. On pense successivement aux châteaux cathares, à des ruines grecques, à Pétra …

Los Estoraques.
Los Estoraques.
Los Estoraques.
Los Estoraques.
Los Estoraques.
Los Estoraques.
Los Estoraques.
Los Estoraques.
Los Estoraques.

Los Estoraques.

 

Après dix ans de fermeture, le parc ouvre à nouveau le lendemain même de notre arrivée, ce qui nous vaut, en tant que premiers visiteurs étrangers d’être accompagnés d’un guide (gratuitement), interviewés et filmés avec un drone !

Tout près, le site de Los Apocentos est également très spectaculaire car on y déambule dans un véritable labyrinthe de colonnes et de parois verticales. Il faut juste le trouver : c’est un véritable jeu de piste, en l’absence de signalisation, pour dénicher le petit sentier qui y mène …

Los Apocentos.
Los Apocentos.
Los Apocentos.
Los Apocentos.

Los Apocentos.

 

Le saviez-vous ?

Personne ne le sait, à l'exception sans doute de quelques spécialistes dans le monde : il existe un papillon endémique des Estoraques qui, pour cette raison, porte le nom barbare de Pharneuptychia estoraquensis. En plus d’avoir un nom tordu, il n’est guère spectaculaire, mais au moins, restant au ras du sol, il se laisse facilement photographier !

La Playa de Belén

 

Le top : La Playa de Belén n’est pas un de ces lieux où le touriste est attendu au coin du bois. La vie n’y est pas chère et on trouve de tout dans les petites « tiendas » du village. J’ai ainsi acheté un paquet 25 cigares d'une douzaine de centimètres de long et gros comme mon pouce pour 1,50 euros !
A ce prix là, ce n'est pas du cubain mais de la production locale : il y a beaucoup de champs de tabac dans la région ...

Une des boutiques locales ...
Une des boutiques locales ...

Une des boutiques locales ...

 

Le flop : on s’est fait avoir déjà le mois dernier ! Ne jamais retirer de l’argent en fin de mois, il y a des queues considérables aux distributeurs et guichets des banques. Aux retraits d’argent consécutifs au versement des salaires s’ajoutent les règlements de factures aux guichets, pratique généralisée en Colombie. Même à Belén on fait la queue …

La Playa de Belén

 

L’anecdote : bien des petits commerçants colombiens ont du mal avec le calcul mental et font un recours systématique à la calculatrice. Je donne 10.000 pesos pour payer les 3.000 de nos deux cafés et hop, on sort la calculette pour rendre la monnaie !

 

Le bestiaire : Trottinette étant garée près des écuries …

La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén

 

No comment :

La Playa de Belén
La Playa de Belén
La Playa de Belén

 

Pour être averti des prochains articles, cliquez sur "S'inscrire à la newsletter" ci-dessous.

Vous recevrez un mail pour vous prévenir à chaque nouvelle publication !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

À propos

Récits de voyages à l'usage de nos petits enfants, de notre famille, des amis et de tous les autres curieux ... Le blog relate nos voyages au Maroc, en Mauritanie, au Mali, en Afrique du Sud et en Namibie. En cours, un long séjour dans neuf pays d'Amérique du Sud ...